GAR Ô GORILLE
Du 17 au 19 novembre 2017
2ème édition
Achetez vos places en suivant le lien ci-dessous (site sécurisé)
LE PROGRAMME
VENDREDI 17 NOVEMBRE - ST-Elix-le-Château - Salle du foyer rural - 21h00    
DEMAIN LA VEILLE

On se pose parfois trop de questions… Brassens est là qui plane sur la chanson, bonhomme et bienveillant. 
Il est de ceux qui donnent du courage là où d’autres émoussent l’envie des auteurs en devenir ou même déjà … « devenus ». 
DEMAIN LA VEILLE a fini de se poser des questions. 
Jean-Michel, Laurent et Mamac (deux transfuges de Tonton Georges trio) s’emparent des titres du « Gaillard », les traitent, les tordent, les distordent, les dérangent et s’en arrangent « comme si » ils étaient les leurs. L’œuvre du Patron est intemporelle car quelle que soit la sauce, l’accord est souvent bon, voire parfait… 

MAMAC guitare voix 
LAURENT FERRATGES guitare 
JEAN MICHEL MARTINEAU basse
Prix des places : 12 euros
Moins de 18 ans : 10 euros / Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
Pass trois jours : 28 euros
Renseignement et réservation : 
- Tel : 06 12 05 58 70
- mail : festival.garogorille@orange.fr 
- ou directement ici 


SAMEDI 18 OCTOBRE - ST-ELIX-LE-CHATEAU - Salle du foyer rural - 21h00
LES POMMES DE MA DOUCHE

 Émules de Django, on le savait depuis la réalisation de leur premier album “Y va tomber des cordes !” parrainé par Tchavolo Schmitt le plus irréductible des guitaristes manouches. 
 
Disciples de Brassens ? On s’en doutait, on l’espérait. Dans le parcours musical passionné et généreux des Pommes, oncle Georges apparaissait comme le véritable chaînon manquant de l’aventure. Il fallait s’armer de patience, immanquablement son tour viendrait. 
C’est qu’avant de venir célébrer leur “voisin l’Ancêtre”, ils en auront investi des domaines de la chanson populaire et du jazz à la française... Ceux de Charles Trénet, de Jean Sablon, de Vian et de Salvador, de Francis Lemarque, de Jean-Roger Caussimon, de Charles Aznavour et de tant d’autres. Ils en auront parcouru des routes du Swing, celles du tandem Reinhardt/Grappelli comme celles des grands précurseurs américains, de Count Basie à Cole Porter, de Lester Young à Jimmy Giuffre...  
 

Dominique Rouquier guitare 
Laurent Delaveau basse 
Eric Eichwald guitare 
Laurent Zeller violon 
David Rivière accordéon
Prix des places : 12 euros
Moins de 18 ans : 10 euros / Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
Pass trois jours : 28 euros
Renseignement et réservation : 
- Tel : 06 12 05 58 70
- mail : festival.garogorille@orange.fr 
- ou directement ici 


DIMANCHE 19 NOVEMBRE - Salle du foyer rural - 18h00
MIQUEL PUJADO

Après des études de philosophie, Miquel Pujado travaille comme professeur de langues et de littérature. 
Il enregistre son premier disque en 1982, le premier d’une longue série… 
C’est aussi un écrivain reconnu en Espagne car il est l’auteur de livres pour la jeunesse mais également pour tout public. Il est aussi un homme de radio et de télévision. 
Grand passionné et amoureux de la chanson française, il travaille à la rédaction d’une Histoire de la Chanson Française depuis la fin du XIX° siècle à nos jours. 
Il s’est intéressé à Georges Brassens dès les années 80 et a réalisé plusieurs enregistrements consacrés à l’œuvre de notre Sétois… 
Le concept de son tout nouveau spectacle est très original car il consiste à confronter Georges Brassens à ses contemporains en interprétant dans un premier temps une chanson de Georges en catalan et une chanson, en français, d’un autre auteur traitant du même thème (Ferré, Béart et bien d’autres). 
Nul doute que la gentillesse du « Bonhomme » complètera le charme… 


Miquel PUJADO : Guitare, chant
Prix des places : 10 euros
Moins de 18 ans : 8 euros / Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
Pass trois jours : 28 euros
Renseignement et réservation : 
- Tel : 06 12 05 58 70
- mail : festival.garogorille@orange.fr 
- ou directement ici 


A PROPOS ...
Le festival Gar Ô Gorille est né de l’idée de commémorer comme il se doit les 35 ans de la disparition de GB.  
Un de plus direz-vous !! 
Qu’à cela ne tienne ! L’œuvre de Tonton Georges est tellement immense (Quelques 158 chansons, sans compter celles qu’il a interprétées ou enregistrées mais qui ne sont pas de lui) qu’elle laisse encore beaucoup de grain à moudre. 
De plus elle se prête formidablement à d’autres formes d’interprétation telle le jazz par exemple, qu’il soit manouche ou jazz band. De très grands jazzmen ont interprété GB, tel Lionel Hampton, Clark Terry, Cat Anderson et tant d’autres. Et ce du vivant de Brassens ! En témoigne de somptueux enregistrements. (Philips 1979). 
On peut dire sans se tromper que Brassens est un des chanteurs les plus interprétés au monde au même titre que Django Reinhardt, qu’il admirait fort d’ailleurs. Lui qui n’a jamais aimé voyager a vu son œuvre largement dépasser nos frontières et même notre continent. N’en déplaise à certains, c’est le chanteur français le plus traduit au monde.  
Il a ainsi ses représentants au Royaume Uni où son concert de Cardiff (1973) a marqué les esprits. (Graeme Allwright a été son plus grand interprète). Les textes de GB sont enseignés dans certaines universités britanniques au même titre que d’autres grands poètes français.  
En Italie, Brassens a aussi ses fans et ses interprètes (Fabrizio de André).  
En Espagne Brassens est beaucoup chanté. Paco Ibanez (Canta Brassens. 1979 sur des traductions de Pierre Pascal), Eva Dénia, Joaquim Carbonell, Miquel Pujado (en catalan). 
Pour rester dans la langue espagnole, Eduardo Péralta est un grand ambassadeur de l’œuvre de GB au Chili et ses concerts à la Méson Neruda de Santiago restent mémorables. Il y avait été précédé par Angel Parra.  
Brassens a été traduit en plus de 20 langues, soit nationales soit régionales (Basque, Breton, Corse, Lorrain Roman – oui oui – et en Occitan bien sûr. 
Il a même ses fans clubs en Russie où tous les ans sont organisés des concours d’interprétation des chansons de Georges. En français et en russe svp… 
Même dans les pays africains Brassens a son public mais pas qu’en français mais en mandingue ou en wolof.  
Bien évidemment, les Antilles offrent la part belle à des interprétations en créole du meilleur effet.  
En France, beaucoup de monde se revendique de Brassens et essaie de s’approprier avec plus ou moins de bonheur ses chansons. Un certain nombre de célébrités ont enregistré Brassens : Barbara, Georges Chelon, Renaud, Le Forestier et ceux que j’oublie. Je ne parle volontairement pas de Patachou ou de Juliette Gréco qui elles ont chanté Brassens même avant lui peut-on dire pour la bonne raison qu’il ne voulait pas au départ chanter ses propres chansons.  
Bien qu’il ne se considérât pas comme un poète, force est de constater que tous les textes de Brassens sont empreints d’une évidente forme de poésie. Chaque mot est à sa place et veut dire ce qu’il veut dire. Chez Brassens, tout est pensé dans la forme et dans les mots, mots qui sont souvent le fait de vocables anciens et recherchés. Qui ne nos jours sait ce qu’est un tabellion ou un codicille ? On dit que Brassens était, il l’avoue lui-même, était un cancre accompli. Il a lui-même forgé son immense culture à la lecture d’une grande quantité d’ouvrages aidé en ce sens par le goût des belles lettres et de la rime que lui avait transmis Alphonse Bonnafé, son professeur de littérature de Sète en 1936.  

Brassens a composé toutes les musiques de ses chansons (sauf une…à vous de découvrir laquelle) ainsi que la plupart de ses textes. Puisque on en est aux devinettes : toutes les chansons de Georges ont des rimes parfaites. Sauf une…laquelle ?  
Il a aussi mis sa musique sur des vers de grands poètes, tel Louis Aragon, Victor Hugo, Paul Fort, Paul Verlaine ou François Villon et bien d’autres encore.  
Voilà pour le Bonhomme….  
Le Festival Gar Ô Gorille est l’œuvre d’une bande de passionnés, regroupés au sein de l’association Solune de Saint Elix le Château qui s’est fixé pour but l’organisation, la promotion et la réalisation d’évènements musicaux et scientifiques (principalement dans le domaine de l’astronomie).  
Pour sa première édition, Gar Ô Gorille s’est déroulé du 28 au 29 octobre 2016 dans 3 communes ( Marignac Lasclares, Saint Elix le Château et Sainte Foy de Peyrolières) puisqu’il était organisé conjointement avec l’association Clarijazz de Marignac Lasclares, le Foyer Rural de Saint Elix le Château et la Maison de la Terre de Poucharramet.  
L’édition 2017 aura lieu du 17 au 19 novembre et les trois soirées auront pour cadre la Salle du Foyer Rural de Saint Elix le Château. 
CONTACT
NOM
PRENOM
EMAIL
OBJET
MESSAGE
ENVOYER